Le festival, on en parle de plus en plus, témoin cet article de presse paru dans la Républicain Lorrain dans son édition du 12 septembre.

"chouette" à nous les belles photos... ;-)

 

Castelet cosmopolite à Charleville-Mézières

 

L’art traditionnel côtoie les formes les plus innovantes de la discipline. Photo archives RL

L’art traditionnel côtoie les formes les plus innovantes de la discipline. Photo archives RL

Le festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières célèbre, du 16 au 25 septembre, ses cinquante ans d’existence avec une programmation où l’art traditionnel côtoie les formes les plus innovantes de la discipline.

A l’occasion de cet anniversaire, le festival d’abord organisé tous les trois ans, étrenne une nouvelle formule en passant au rythme biennal. Il accueille dans le « in » 134 compagnies venues de 28 nations.

Pour la partie « off », près d’une centaine de troupes investiront les rues de Charleville qui deviendra pendant dix jours le lieu privilégié des formes multiples d’un art en constante évolution.

« Le festival est un lieu d’échanges et de rencontres entre les grandes traditions de la marionnette et les formes contemporaines qui ne cessent d’innover en mixant les différentes techniques des arts vivants », explique Anne-Françoise Cabanis, la directrice du festival.

Jeune public

La 16 e édition ouvrira vendredi 16 septembre, sur un grand spectacle en plein air conçu par le metteur en scène Claude Moreau. Il transformera le cœur historique de Charleville-Mézières en castelet géant avec projections d’images, danses aériennes et machines percussives.

En têtes d’affiche, les festivaliers retrouveront Philippe Gentil et ses « Voyageurs immobiles » qui empruntent autant à la danse, au théâtre d’objet qu’à la marionnette, les Anglais de la compagnie « Faulty Optic » ou encore le « Stuffed puppet theatre » et son univers macabre.

Côté tradition, le public pourra apprécier les marionnettes à fils des Iraniens de l’« Aran puppet theatre » qui interprèteront Achoura, un poème chiite du XVI e siècle, ou également les Cambodgiens du « Kok thlok » et leur ancestral théâtre d’ombre. Avant tout destiné à un public d’adultes, le festival propose également une programmation à l’attention du jeune public.

Programme complet et réservation sur le site : www.festival-marionnette.com